Rencontre de Madame Petitot, chef de l’agence Enedis de Sainte-Savine

Publié par AAVEC le 30 août 2018 dans la catégorie Compteurs Linky

Compte rendu d’André SMOLARZ (Stop Linky de Troyes et Agglo)

Nous étions environ une douzaine de membres du collectif à midi ce mercredi 29 août 2018 devant la Maison des sociétés où Madame PETITOT, chef de l’agence territoriale ENEDIS de Sainte Savine, tenait une permanence pour y recevoir les usagers de Saint-André-les-Vergers.

Vers 12h15, constatant qu’aucune personne ne s’était rendue à la permanence de Madame PETITOT, nous sommes allés lui rendre visite afin d’échanger avec elle sur le dernier courrier électronique que nous lui avions adressé et dans lequel nous lui demandions, entre autres, de nous prouver qu’il y avait obligation pour les usagers d’accepter la pose du compteur LINKY.

L’un d’entre nous a fait mention des problèmes qu’il rencontrait en tant qu’électrosensible. Madame PETITOT n’a pas semblé comprendre où était le problème et s’est contentée d’affirmer que le compteur n’était pas posé chez les personnes électrosensibles. Nous avons tenté de lui démontrer que c’était faux, nos arguments ont été, comme à chaque fois, balayés sans plus d’arguments.

Nous avons ensuite fait mention du courrier recommandé que recevaient certains usagers suite au barricadage de leur boîtier. Nous avons en particulier insisté sur le caractère intimidant de ce courrier qui se conclut par une menace de poursuites de l’usager en l’absence de réponse de sa part sous 15 jours. Madame PETITOT a démenti en arguant que le courrier ne contenait pas cette menace. Nous avons pu lui en apporter la preuve par une personne présente qui avait ce courrier avec elle. Là encore, faute d’argument, nous sommes passés à autre chose.

À nouveau, nous avons demandé à Madame PETITOT de nous montrer l’article ou le décret qui, dans la loi française, mentionne explicitement l’obligation pour l’usager d’accepter la pose du compteur LINKY. Rappelons que les articles mentionnés dans le courrier recommandé d’ENEDIS sont les suivants : L.341-4, R.341-4, R.341-5, R.341-6 et R.341-8, à consulter en cliquant sur les liens associés. En réponse, Madame PETITOT nous a lu le texte suivant extrait du R.341-4 :

Pour l’application des dispositions de l’article L. 341-4 et en vue d’une meilleure utilisation des réseaux publics d’électricité, les gestionnaires de réseaux publics de transport et de distribution d’électricité mettent en œuvre des dispositifs de comptage permettant aux utilisateurs d’accéder aux données relatives à leur production ou leur consommation et aux tiers autorisés par les utilisateurs à celles concernant leurs clients.

Nous lui avons alors rétorqué que nous ne voyions aucune mention dans ce texte d’une quelconque obligation faite à l’usager ou au consommateur d’accepter la pose du compteur LINKY. Le dialogue s’est arrêté là, Madame PETITOT nous laissant entendre que nous ne savions pas « interpréter » ce texte. Il semble bien en effet qu’il s’agisse d’une interprétation d’ENEDIS d’un texte de loi ayant pour unique intention d’effrayer ou au minimum de faire douter le consommateur récalcitrant. Celles et ceux qui ont la patience d’aller voir les articles mentionnés ci-dessus et d’en lire le contenu voudront bien nous dire s’ils y trouvent la mention de l’obligation faite à l’usager ou au consommateur d’accepter la pose du compteur LINKY. Pour le moment une lecture rapide n’a pas permis de trouver un tel élément.

Une personne de Saint-André-les-Vergers est venue lorsque nous étions en conversation avec Madame PETITOT. Nous lui avons laissé la parole. Elle a affirmé avoir été informée de cette permanence par le « bouche à oreille » et qu’elle n’avait trouvé aucune publicité au niveau de la commune.

◊◊◊

Thèmes : , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *