Fil d’actualité du réseau national anti Linky

⇒ Voir aussi Presse et autres médias

♦ 31 octobre 2018 – Communication de François (Stop Linky Draveil 91) :

Aux personnes qui se fichent du nouveau compteur/capteur sous couvert de pseudo arguments du style « c’est le progrès » , « on n’y peut rien », « ça me dérange pas, de toute façon on est déjà pistés avec les smartphones, tablettes… », etc., je réponds (et c’est un argument plutôt percussif) : Si on accepte maintenant le principe de l’intrusion de ces mouchards / capteurs dans notre vie privée, le stade suivant sera d’introduire la puce implantable pour tous [1]. Ce n’est qu’une question de temps et d’étapes stratégiquement élaborées. D’abord facultative et présentée avec de nombreux avantages (sécurité sanitaire, géolocalisation, moyen de paiement, etc), elle se généralisera. Et l’obligation sera la dernière phase qui fera de nous à terme des zombies connectés 24/24 au treillis numérique planétaire, écervelés, et aux ordres du système qui fera de nous ce qu’il voudra. Oh, comme j’aimerais me tromper!

[1] 4 000 Suédois ont une puce sous la peau.

♦ 30 octobre 2018 – Communication de Marie-Hélène (Stop Linky Infos Libres 47) : Le pseudo débat participatif d’ENEDIS – Les anti Linky s’en donnent à cœur joie : 118 contributions postées et publications Facebook.

♦ 16 octobre 2018 – AgoraVox – Les éditorialistes les plus ringards au chevet du compteur LinkyRejeté partout en France, le compteur Linky ne peut plus compter que sur la mobilisation d’un quarteron d’éditorialistes réactionnaires qui en appellent à « la raison » et à « la science »… dont ils ne savent rien. (Stéphane Lhomme)

♦ 15 octobre 2018 – Communication de Stéphane Lhomme, suite à l’incendie de Chalette-sur-Loin : Incendies : il faut immédiatement stopper le programme Linky. Le mensonge d’Etat sur les incendies causés par les Linky est en tout point comparable au scandale du sang contaminé: des décisions délibérément criminelles pour préserver des intérêts industriels et financiers.

♦ 14 octobre 2018 – Next-up – ENEDIS explique clairement l’arnaque du Linky et ne se cache pas pour dire que des millions de Français paient plus avec un compteur connecté Linky. Next-up organisation explique avec précisions l’arnaque d’ENEDIS et pourquoi des millions de consommateurs vont payer plus avec le Linky. Conclusions : 1. Le compteur connecté Linky va renflouer EDF, les 10 milliards de l’EPR de Flamanville inclus ? – 2. Confirmation par ENEDIS qu’il y a bien au final deux prix de l’électricité actuellement en France.

♦ 10 octobre 2018 – Communication de Marie-Hélène (Stop Linky Infos Libres 47) : Une octogénaire évince le poseur du compteur Linky : la police lui donne raison

♦ 9 octobre 2018 – Communiqué de Stéphane Lhomme : Compteur Linky : l’ADEME [1] s’enfonce dans le mensonge et la tromperieLe 8 octobre 2018, nous avons révélé comment l’ADEME trichait délibérément en faveur du compteur Linky, en prétendant de façon mensongère que « l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre »…

[1] Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

♦ 4 octobre 2018 – Communication de Marie-Hélène (Stop Linky Infos Libres 47) : Trop d’ondes électromagnétiques peuvent provoquer un accident du travail

♦ 4 octobre 2018 – 19% des français étaient équipés de Linky en juillet dernier, soit 6,65 millions. Bien loin des 11 ou 13 millions que balance Enedis dans les médias. C’est ce que révèle la rubrique Refuser le compteur Linky [1] dans un article intitulé Linky, aux frontières du réel – preuve que le déploiement du Linky ne se passe aussi bien qu’on voudrait nous le faire croire. L’action des collectifs anti Linky s’avère donc efficace.

[1] Rubrique publiée par le revue L’âge de faire, laquelle a édité Sexy Linky – Pour voir le vrai visage du nouveau compteur électrique Linky sans se faire enfumer par Enedis, Nicolas BÉRARD, 2ème édition revue et augmentée, janvier 2018, 116 pages, 5 €.

♦ 1 et 2 octobre 2018 – Discussion entre différents collectif anti Linky autour du débat participatif proposé par Enedis. Cette opération de com’ est organisée par Les Cahiers de la Ville Responsable, revue éditée par État d’esprit stratis, entreprise de communication spécialisée dans les stratégies d’influence. La plupart des collectifs considèrent cette démarche comme une mascarade. Nous ne reprendrons ci-dessous qu’un seul commentaire, celui de Patrice GOYAUD. On pourra aussi se reporter à l’article de l’association Pièces et Main d’œuvre intitulé Un pseudo-débat participatif concocté par ENEDIS.

On appelle cette stratégie de pseudo-débat participatif la « fabrique du consentement« . C’est une stratégie employée à maintes reprises par le pouvoir et les élites, et elle a fait ses preuves. D’où l’importance de s’allier pour expliquer et communiquer notre refus de participer à cette mascarade. Nous allons ouvrir rapidement une réflexion au sein de Robin des Toits, pour nous positionner et trouver la bonne stratégie face à cet enfumage.

♦ 29 septembre 2018 – Communication de Maryvonne (ACE Hendaye) – Riverains d’antennes-relais : ADN en danger.

♦ 28 septembre 2018 – Communication de Marie-Hélène (Stop Linky Infos Libres 47) : Électricité verte : Greenpeace épingle les géants de l’énergie – Greenpeace a dévoilé ce vendredi son classement des fournisseurs d’électricité «verte», plus de dix ans après l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence. EDF, Engie, ou Direct énergie, géants du secteur à près 98% du marché, écopent d’un zéro pointé.

♦ 27 septembre 2018 – Linky : l’UFC-Que Choisir s’inquiète de coupures « hâtives » pour les utilisateurs précaires – […] Le compteur Linky permet au distributeur d’électricité de limiter la puissance ou de couper l’électricité à distance. […] « Il existe un risque réel d’augmentation des coupures d’électricité pour impayés, sans que dans bien des cas les consommateurs n’en soient correctement avertis et puissent le cas échéant régulariser la situation », redoute ainsi l’association de défense des consommateurs […].

♦ 26 septembre 2018 – Communication de Stop Linky Rouen agglo : Cette société [Solution 30] qui vaut déjà plus d’un milliard d’euros peut dire merci au compteur Linky Le principal moteur de croissance du groupe (+33% en 2017) “reste l’installation de la fibre optique chez les particuliers, sous-traitée par les opérateurs Orange, Free et Bouygues. Pour ce qui est des compteurs Linky, Solutions 30 est le plus gros prestataire d’Enedis, avec environ 20% du marché de la pose (7 millions de compteurs à poser !) ». 

Photo Capital

♦ 25 septembre 2018 – Blog Nicole Bertin Infos : Les compteurs changés par des Linky seraient revendus à l’étranger d’occasion et non recyclés ? On aura tout vu… – L’avocate Libanaise May el-Khansa affirme « qu’une société libanaise a acheté le 6 février 2018 un million de compteurs à une compagnie française, alors que ces compteurs sont désormais désuets en France et ont été remplacés par un autre type de compteurs ».

♦ 22 septembre 2018 – Communication de Marie-Hélène (Stop Linky Infos Libres 47) : des témoignages de sur-comptage, donc de surfacturation, avec le compteur Gazpar.

♦ 21 septembre 2018 – Robin des Toits – Vers une alternative plus humaine et plus environnementale au projet industriel Linky, un article de Patrice GOYAUD, docteur ingénieur en physique, retraité d’EDF/RTE.

♦ 19 septembre 2018 – Ouest-France du 13 septembre 2018 – Compteur Linky : oui, vous pouvez refuser son installation… à certaines conditions

♦ 19 septembre 2018 – Communication de Marie-Hélène (Stop Linky Infos Libres 47) : Loire-Atlantique- L’opposition au Linky fragilisée – Il s’agit du procès en appel de la commune de Bovel qui s’est déroulé hier matin à Nantes et dont le délibéré ne sera rendu que dans quelques semaines. Il serait quand même intéressant, surtout après l’affaire de Blagnac, de voir comment la presse parle de celui-là d’autant que Bovel est la seule commune de France en procès (et en appel) sur la question de la propriété des compteurs électriques.

♦ 19 septembre 2018 – Le collectif Stop Linky Pays de Condé nous signale que son site Internet pourrait comporter des informations intéressantes sur le Gazpar.

♦ 16 septembre 2018 – Communication de Patrice Goyaud (Robin des toits) qui conforte notre article Le compteur Linky : ses enjeux industriels et l’alibi de la transition énergétique :Feau

En fait sous divers prétextes, y compris la transition énergétique et l’accroissement des énergies vertes, la loi imposait à EDF la capacité de fournir selon les besoins des usagers. Pour cela, lors de pics de consommation courtes, EDF devait importer via le marché de gros européen l’énergie nécessaire à l’équilibre à un prix souvent plus cher que notre tarif règlementé. Avec Linky ils adapteront la consommation à la production grâce à des opérateurs d’effacement (22 sociétés privées) qui réaliseront les délestages. Ces sociétés payées par nous pourront même toucher des primes en fonction des volumes effacés, de plus les excédents pourront être revendus sur le marché européen. Tout cela se trouve sur le décret 2015-1823, traduction en droit français de la loi de transition et modifiant le code de l’énergie.

♦ 16 septembre 2018 – Communication de Stop Linky Infos Libres 47 : Compteur communicant : le gâchis de Linky, un article des Echos du 9 septembre 2018 qui relaie complaisamment la propagande d’ENEDIS et qui étrille allègrement les anti-Linky (une « posture d’arguments frôlant la désinformation [le monde à l’envers !] et s’approchant des plus belles théories du complot ».

♦ 13 septembre 2018 – Communication de Stop Linky Infos Libres 47 :

Victoire de la commune de Bouc-Bel-Air contre ENEDIS !

Les habitants de Bouc-Bel-Air ont désormais le droit de refuser le compteur Linky.

♦ 12 septembre 2018 – Communiqué par André (Stop Linky Troyes et Agglo) : La justice interdit à Enedis de forcer la porte des usagers :

• La Dépêche : Pour poser un compteur Linky, l’occupant doit être d’accordLa ville de Blagnac gagne en justice.

• France Info : Compteurs Linky : Enedis interdit d’entrer dans les domiciles sans autorisation

• France 3 Occitanie : Compteurs Linky : la justice donne raison à la ville de Blagnac, une première en France.

♦ 10 septembre 2018 – Pour permettre à ceux qui n’ont pu assister à l’audience du procès de Gérard Yon, le 5 septembre dernier au TGI de Foix, le collectif Touche pas à mon compteur-09 a établi un résumé des arguments évoqués par les parties à l’audience. Délibéré attendu le 9 novembre.

♦ 10 septembre 2018 – Communication de Stop Linky Infos Libres 47 : remplacer  un compteur défectueux par un compteur NON communicant, c’est possible.

♦ 7 septembre 2018 – Communication de Stop Linky Bassens 33 : en cas de litige avec EDF ou Direct Energie, ENEDIS, ENGIE ou GRDF, déposer une réclamation auprès du médiateur national de l’énergie.

♦ 7 septembre 2018 – France 3 Nouvelle-Aquitaine/Pyrénées-Atlantiques : ENEDIS oblige chaque Bayonnais à s’équiper du compteur Linky malgré l’accord conclu en mai.

♦ 6 septembre 2018 – La Dépêche – Le «barricadeur» de Linky a enfin eu son procès – Après trois renvois, le procès de Gérard Yon, le «barricadeur» de Linky de Lavelanet, a enfin eu lieu au tribunal civil ce mercredi matin. Le délibéré est attendu pour le 9 novembre.

Le stand d’AAVEC au vide grenier de Sainte-Savine, le 2 septembre 2018

 

♦ 1er septembre 2018 – Résistance verte : La bataille ne fait que commencer

Du 16 mai au 31 août 2018, le fil d’actualité est archivé.

◊◊◊