Refus du compteur Linky

Un État dans l’État, la formule était appliquée à EDF au temps du nucléaire triomphant. Aujourd’hui , elle conviendrait à merveille à sa filiale Enedis (ex ERDF). En charge du programme Linky, le gestionnaire de réseau électrique avance en effet à marche forcée sans aucun respect pour les usagers et quasiment sans jamais reconnaître ses responsabilités. Ainsi est introduit le dossier du mensuel Que choisir dans son édition du mois d’octobre 2017 (1).

Cette opération d’envergure nationale n’est-elle pas révélatrice d’une société où le citoyen est renvoyé au rang de sujet, tout juste bon à souscrire à la propagande d’un pouvoir quasi féodal, et ce au mépris de sa santé et de ses  libertés ? Qu’on en juge :

 L’installation du compteur Linky dans toute la France implique un gaspillage à grande échelle : 35 millions de compteurs, en état de marche, détruits ; durée de vie de l’ancien compteur : près de 50 ans ; durée de vie du compteur Linky : 15 ans au maximum (2) .

Le compteur Linky : ses enjeux industriels et l’alibi de la transition énergétique

♦ Le coût du compteur Linky est estimé à 5,7 milliards d’euros, sans compter la maintenance. La Cour des comptes juge que l’opération est trop coûteuse pour le citoyen (3).

♦ Enedis et ses sous-traitants utilisent des méthode de voyous : désinformation, ruse, harcèlement, menaces, violation de propriété privée, tentatives de pose du compteur par la force (4).

♦ Le compteur Linky est dangereux : des pannes à répétitions et des incendies pour lesquels Enedis se dégage systématiquement de toute responsabilité (5).

⇒ Incendies de compteurs électriques depuis le 1er janvier 2018

 Le compteur Linky est toxique : des ondes électromagnétiques émises en permanence à l’intérieur du logement via les fils électriques (technologie du CPL) ; installations de nouvelles antennes-relais pour la transmission des données (6).

Témoignage Linky France (TLF) – Site de témoignages de personnes devenues électro-hypersensibles (EHS) – actualisé en mars 2019.

Le principe de fonctionnement du compteur communicant Linky

⇒ Le compteur Linky : risques sanitaires, risques électriques, surconsommation…

⇒ Rapport confidentiel de EDF du 13 avril 1983 (déclassé le 27 juillet 2010).

Synthèse des violations de la loi commises par ENEDIS

♦ Le compteur Linky, c’est l’œil de « Big Brother » : il collecte des données de la vie privée (absence et présence dans le logement, mode de vie des occupants, appareils électriques utilisés, etc.). Et le risque est grand que ces données alimentent le marché du big data (7), ou qu’elles soient tout simplement piratées.

Notes :

1. Compteurs Linky – La scandaleuse impunité d’Enedis, Que choisir n°562 – Octobre 2017.

2. Analyse des impacts du compteur Linky, Ville de Louveciennes – Rapport final de la commission extra-municipale Linky, décembre 2017, p. 34.

3. Un dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis, rapport de la Cour des comptes du 7 février 2018.

4. Que faire face au refus sur le terrain ? – Fiche Enedis à l’intention des poseurs de compteurs.

5. Lettre adressée le 15 mai 2018 à la FNCCR* par un officier supérieur honoraire de gendarmerie au sujet de la sécurité incendie. En tête de page, un lien nous renvoie à une fiche «Incendie et système Linky » qui explique pourquoi et comment des incendies se déclarent après la pose d’un Linky.

6. Une liste de témoignages est mise à jour sur http://www.temoignage-linky-france.fr

7. Philippe MONLOUBOU, Président du directoire d’Enedis : « Enedis est un opérateur big data qui gérera bientôt 35 millions de compteurs », JDN, 11 juillet 2016.

Voir aussi :

♦ ENEDIS et son Linky : une propagande qui trompe énormément – Retour sur l’article Linky : démêler le vrai du faux, publié le 1er décembre 2018 par L’Est éclair et Libération-Champagne.

♦ CPL et données personnelles : ENEDIS ne nous dit pas tout.

Les actions des collectifs Stop Linky de l’Aube

♦ Déclarations officielles sur le droit de refuser la pose du compteur Linky

Quelle attitude face aux courriers de menace d’ENEDIS ?

♦ Le cabinet d’avocats MySMARTcab conduit deux actions collectives conjointes réunissant plus de 5 000 plaignants.

◊ ◊ ◊