Société de surveillance / Smart city – Actualité

Dictature numérique : ce que Google vous prépare

7 octobre 2021 – Mr Mondialisation – Philippe Godard élabore une critique poussée des inspirations et aspirations idéologiques du géant d’internet en faveur d’un contrôle étendu des individus, ou plutôt de leurs comportements, ainsi que d’une réduction du rôle étatique, via le concept d’Etat minimal. Résultat ? La reconstitution d’une histoire plus complexe et problématique qu’il n’y paraît. Lire l’article

°

De quoi le QR code est-il le nom ?

13 septembre 2021 – lundimatin – Comprendre notre présent numérique nécessite de se pencher sur Google, son fonctionnement, son économie mais également la vision du monde dont il est le fruit et le moteur. C’est ce que tente de faire ici Philippe Godard. Lire l’article

°

Sous le masque du Covid, la numérisation intégrale de la société

26 septembre 2021 (11 septembre 2021) – Reporterre – Quid des changements structurels : moyens pour l’hôpital public, lutte contre la pollution, prévention des maladies environnementales ? Contre le Covid, le gouvernement a préféré tout miser sur la vaccination et le traçage numérique, rage la chroniqueuse de Reprterre. Pour le bonheur des tenants des industriels de l’e-santé, de l’intelligence artificielle et de la big data. Lire l’article

°

Le passe sanitaire, un pas de plus dans « l’autoritarisme » et la « société du contrôle »

24 juillet 2021 – Reporterre  – « Overdose d’autoritarisme », « adoption hâtive de lois », « politique absurde »… Penseurs telle Barbara Stiegler, associatifs, défenseurs des libertés, syndicats, politiques s’inquiètent des mesures liberticides de l’exécutif. Car avec le passe sanitaire, un cran de plus a été atteint dans le contrôle des corps et des esprits. Lire l’article

°

Chine : Les salariés de Canon doivent sourire à une caméra pour entrer dans leur bureau

18 juin 2021 – 20 minutes – Afin d’accéder à leur lieu de travail, les salariés chinois de Canon doivent obligatoirement sourire. Sinon ils ne sont tout simplement pas autorisés à entrer dans les locaux. Selon le Financial Times, l’entreprise a en effet décidé d’installer des caméras et un système d’intelligence artificielle aux quatre coins de ses bureaux chinois, rapporte Capital. Lire l’article

°

Le rapport de l’horreur

16 juin 2021 – La Minute de Ricardo – Bienvenue en Chine! Le rapport du Sénat qui propose de plonger la France dans une épouvantable dictature numérique !

⇒  Visionner la chronique (2 mn 19)   ⇒ Télécharger le rapport du Sénat

°

Audition de M. Alex Türk, président de la CNIL,

par la commission des affaires économiques en septembre 2010

Cette intervention prend encore plus de sens aujourd’hui avec les écoutes de la NSA et la société de surveillance qui se met en place partout. En attendant les nanotechnologies… Visionner la vidéo (9 mn)

La Chine étend son crédit social à l’international

7 mai 2021 – Officiellement annoncé en 2014, le système de crédit social chinois fonctionne de mieux en mieux, et de plus en plus. En posant des caméras partout, en développant toujours plus de QR-Codes et en incitant à la délation, le Parti Communiste Chinois (PCC) crée Le Meilleur des Mondes. Quand il s’agit de surveillance, le credo est le suivant : toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort. Aujourd’hui, tous les citoyens chinois sont répertoriés dans la base de données, et sont notés. Ce système de crédit social que l’on dit souvent « orwellien », est double : nous avons d’un côté la surveillance individuelle, et de l’autre la surveillance des entreprises. […] Et le modèle des entreprises est répliqué au Canada ! Lire la suite

Le Conseil d’État valide durablement la surveillance de masse

21 avril 2021 – Blog de la Quadrature du Net – Le Conseil d’État vient de rendre une décision qui restera une tache indélébile sur la plus haute juridiction administrative et sur la France, au mépris le plus total du droit européen. Ce faisant, le Conseil d’État isole la France dans son Frexit sécuritaire et libère les renseignements français des principes de l’État de droit. […] Cette décision traduit le blanc-seing donné par le Conseil d’État au gouvernement et aux services de renseignement. Reléguant le droit à la vie privée, à la sûreté ou à la liberté d’expression à une pure déclaration de principe dénuée d’effectivité, le Conseil d’État confère à la sacro-sainte sécurité nationale une définition si monstrueuse qu’elle lui permet d’annihiler le reste des droits fondamentaux. Aujourd’hui, il a durablement inscrit dans le droit français le renversement de principe en matière de surveillance : tout le monde est suspect, de tout. Lire l’article

♦ 13 avril 2021 – Un livre indispensable : L’âge du capitalisme de surveillance de Shoshana Zuboff.

« Tous tracés, et alors ? Bienvenue dans le capitalisme de surveillance ! Les géants du web, Google, Facebook, Microsoft et consorts, ne cherchent plus seulement à capter toutes nos données, mais à orienter, modifier et conditionner tous nos comportements : notre vie sociale, nos émotions, nos pensées les plus intimes… jusqu’à notre bulletin de vote. En un mot, décider à notre place – à des fins strictement lucratives ». Lire la suite

♦ 7 avril 2021 –  Blog Médiapart – Jugement imminent contre la surveillance de masse – Le 16 avril se tiendra l’audience finale au Conseil d’État sur l’affaire la plus ancienne et la plus importante de la Quadrature du net  : contre la surveillance de masse. Au pied du mur, le gouvernement tente une stratégie aussi désespérée que surprenante : un frexit sécuritaire. Lire l’article

♦ 5 septembre 2020 – France Inter – La reconnaissance faciale se met en place à bas bruit – Interdite sur la voie publique en France, la reconnaissance faciale en temps réel fait malgré tout son chemin. Plusieurs municipalités testent des dispositifs qui s’en rapprochent, avant sa possible autorisation pour les Jeux olympiques de Paris en 2024. Lire l’article

♦ 17 juin 2020 – Courrier International – Naomi Klein : « Ne laissons pas les géants du web prendre le contrôle de nos vies » – Enseignement à distance, 5G, télémédecine, drones, commerce en ligne généralisé… Le “New Deal numérique” que les géants de la Silicon Valley nous promettent pour faire face au risque de pandémie menace profondément nos démocraties, s’inquiète Naomi Klein dans cet article publié par le site d’investigation The Intercept. Pour elle, loin de la dystopie high-tech qui nous est proposée, il faut au contraire repenser Internet comme un service public au service des citoyens. Lire l’article

♦ 17 juin 2020 – Sud-Ouest – StopCovid : l’application collecte et transfère bien plus de données que prévu L’outil de traçage numérique n’était censé recenser que les personnes à moins d’un mètre et durant au moins 15 minutes d’une personne contaminée. En réalité, il envoie des données au serveur qui n’ont pas d’intérêt pour tracer la propagation du virus. Lire l’article

♦ 17 juin 2020 – Médiapart – StopCovid, l’appli qui en savait trop – Loin de se limiter au recensement des contacts « à moins d’un mètre pendant au moins quinze minutes », l’application mise en place par le gouvernement collecte, et transfère le cas échéant au serveur central, les identifiants de toutes les personnes qui se sont « croisées » via l’appli. De près ou de loin. Lire l’article

♦ 9 mars 2020 – Le Monde – Coronavirus : le gouvernement favorable au traçage numérique de la population, une partie de la majorité s’y oppose – Des élus, de l’aile gauche à l’aile droite de LRM, dénoncent les risques d’« une réponse dangereuse et condamnable ». Lire l’article

♦ 8 avril 2020 – Le Canard enchaîné n°5187 – Texte de l’article : Devinette : comment vérifier à distance si une maison de vacances est utilisée ? Grâce au fameux compteur Linky. Ses données de consommation personnelle permettent de tout savoir en temps réel. À Nice, ville dans laquelle le nouveau « compteur intelligent » a débarqué en janvier 2016, le maire, Christian Estrosi (LR), a demandé aux autorités de « solliciter Enedis », la filiale d’EDF chargée de gérer Linky : il s’agit de « vérifier que les résidences secondaires ne soient pas occupées pendant la période des vacances, afin de respecter la période de confinement ». (« Nice Matin, 3/4). Merci qui ?

♦ 30 mars 2020 – Reporterre – Le confinement amplifie la numérisation du monde – Apéros Skype, soirées Netflix, militantisme 2.0… La numérisation du monde est en marche. Pour éviter que l’épidémie de coronavirus nous fasse « basculer dans la civilisation du sans contact », il faut réfléchir à « desserrer l’étau numérique sur nos vies », estime Matthieu Amiech dans cet entretien. Lire l’article

♦ 19 mars 2020 – Covid-19 : les opérateurs français bientôt sommés de partager leurs données clients avec les autorités ?Technologie : Un amendement déposé au Sénat pourrait obliger les opérateurs français à partager les données de leurs clients avec les autorités afin de faire face à l’épidémie de Covid-19. Lire l’article

♦ 3 mars 2020 – Révolution permanente – Décret sur les données personnelles : un pas de plus vers le flicage généralisé – Le 22 février dernier, un décret liberticide a été mis en place en toute discrétion, permettant à l’Etat de récolter et d’utiliser nos données personnelles concernant notamment nos orientations politiques, nos religions ou encore nos orientations sexuelles. Lire l’article

♦ 15 mars 2020 – Coronavirus: quels sont les lieux publics qui ferment et ceux qui restent ouverts ? – L’arrêté détaillant la fermeture jusqu’au 15 avril des lieux publics non essentiels, décidée par le gouvernement pour freiner le coronavirus, a été publié dimanche au Journal officiel. Lire l’article

♦ 15 Janvier 2020 – Les dangers de la reconnaissance faciale appliquée à la vidéosurveillance ? – Juste avant Noël, le secrétaire d’Etat en charge du numérique Cédric O, a annoncé que la France allait lancer en 2020 une phase d’expérimentation de la reconnaissance faciale, appliquée à la vidéosurveillance. Une annonce très inquiétante notamment par son flou. Lire la suite

♦ 9 Janvier 2020 – France Culture – Bernard Harcourt : Cette société d’exposition est une société de servitude volontaire par la séduction– Il y a un fusionnement de la société, de l’économie et de la politique. On voit les grandes sociétés comme Facebook qui sont en train de faire de la politique sur le choix des contenus, sur ce qu’on peut dire ou non, sur de la propagande économique. On voit des gouvernements qui font du commerce en participant à la création de métadonnées. En somme, on voit les frontières se briser entièrement. Lire la suite et écouter l’interview (33′).

Dessin Etienne Savoye

♦ 4 janvier 2020 – CQFD – La ville comme terrain de contrôle et de surveillance : « La technopolice progresse partout » – La « Smart City », nouvelle coqueluche des municipalités avides de gestion déshumanisée de l’espace public, n’est en rien intelligente. C’est avant tout un terrain idéal de surveillance et de gestion des populations par des édiles obsédés par le tout-sécuritaire. Alors que ce modèle se développe un peu partout dans l’Hexagone, état des lieux avec Félix Tréguer, l’un des soutiers de la campagne Technopolice, qui vise à alerter et mobiliser sur la question. Lire l’article

♦ 24 décembre 2019 – Reconnaissance faciale : le gouvernement souhaite faire une expérimentation dans la vidéosurveillanceLe secrétaire d’Etat Cédric O attend des retours quant à « la performance réelle » de ces technologies d’intelligence artificielle. La CNIL et des députés espéraient que « des lignes rouges » soient tracées avant toute expérimentation de ces dispositifs à risque pour les libertés publiques. Lire l’article…

♦ 19 décembre 2019 – Le monde merveilleux de la smart city et le problème de la social-écologie. Lire l’article…

♦ 21 octobre 2019 – DSH – Un mouchard débarque dans votre voiture dès 2020 – À partir du 1er janvier, la Commission impose un calculateur de consommation sur les véhicules neufs. Une boîte noire quoi ! – […] On parle d’un transfert anonyme de données pour ne pas pénaliser le conducteur. Mais anonyme jusqu’à quand et jusqu’à quel point ? On peut se poser la question. D’aucuns n’hésitent pas, déjà, à évoquer l’introduction d’une taxe annuelle au kilomètre parcouru, voire directement liée à la consommation de carburant, donc aussi aux émissions de CO2. Une manière d’inciter tout le monde à lever désormais le pied, quitte à verbaliser les automobilistes impénitents… Lire l’article au complet

♦ 21 octobre 2019 – Business Insider – Les citoyens chinois doivent maintenant scanner leur visage pour accéder à internet ou obtenir un numéro de téléphone – Extraits : Le mois dernier, les médias d’Etat chinois ont annoncé le développement d’une nouvelle « super caméra », une caméra de 500 mégapixels basée sur l’intelligence artificielle capable d’identifier des visages individuels dans une foule de dizaines de milliers de personnes avec « une précision parfaite ». Selon les médias d’Etat, le dispositif, cinq fois plus puissant que l’œil humain, pourrait avoir « des applications militaires, de défense nationale et de sécurité publique ».

[…] En 2014, le gouvernement Xi a annoncé son « système de crédit social », un vaste système de classement obligatoire de l’ensemble de ses 1,4 milliard de citoyens.

[…] Le plan, qui a déjà été mis en œuvre dans certaines villes, le sera complètement en 2020. Le fait de bloquer le trottoir, de traverser hors des clous, de frauder dans les transports, ou de flâner sans but trop longtemps peut faire baisser votre score de crédit social. Les punitions en cas de faible score de crédit social comprennent l’interdiction de prendre le train, la réduction de votre vitesse sur Internet et la honte publique. Lire l’article au complet

♦ 21 octobre 2019 – Télérama – La reconnaissance faciale débarque en France et vous n’y échapperez pas– Alors que l’ombre de l’exemple chinois et de son “crédit social” plane sur les libertés publiques, la France s’apprête à déployer ALICEM, un système de reconnaissance faciale pour accéder aux services publics en ligne. Malgré de nombreuses réticences… Lire la suite

Éliminer l’humain de la prise de décision : selon L’âge de faire, le vrai sujet de Linky c’est la ville intelligente, et le pilotage centralisé de nos villes et de nos vies par la machinerie cybernétique. Aussi, Linky est un bon objet pédagogique pour une leçon politique : on tire sur le fil et on aboutit aussi bien à l’invention de la houille blanche qu’au nucléaire et au tout-connecté. À partir de cet objet insignifiant qu’est un compteur, on peut démonter la société électrique et numérique ; en faire l’histoire, en décrypter les enjeux économiques, politiques, sociaux ; et réfléchir sur les raisons et moyens de s’en affranchir. Lire la suite

♦ Septembre 2019 – Press’ Troyes n°288 – Troyes, « smart city »Consultation en ligne

Pour mémoire :

♦ Courrier International n°1515 du 14 au 20 novembre 2019 – Algorithmes – Ils prédisent notre avenir.

♦ Courrier International n°1512 du 24 au 30 octobre 2019 – Comment la Chine forme sa population au tri des déchets.

♦ Juin 2019 – Le Monde diplomatique – La « ville sûre » ou la gouvernance par les algorithmes.

♦ Courrier International n°1487 du 2 au 8 mai 2019 – La reconnaissance faciale, impossible d’y échapper.

♦ 22 février 2019 – Courrier International – La Chine inflige des punitions aux citoyens mal notés.

♦ Courrier International n°1453 du 6 au 12 septembre 2018 – Le Big data nous connait mieux que nous-mêmes.

♦ Courrier International n°1438 du 24 au 30 mai 2018 – Chine, l’État Big brother – Quand Pékin moissonne le « data ».