Nucléaire – Actualité

♦ 9 octobre 2019 – Médiapart – EPR de Flamanville: EDF revoit le coût en hausse de 1,5 milliard d’euros, à 12,4 milliard d’euros – EDF a revu en hausse de 1,5 milliard d’euros le coût de construction de la centrale nucléaire EPR de Flamanville, dans la Manche, désormais évalué à 12,4 milliards d’euros.

♦ 18 septembre 2019 – France Info – Flamanville : les deux réacteurs de la centrale nucléaire à l’arrêt après la découverte de traces de corrosion – Ces traces ont été décelées sur des systèmes de secours du premier réacteur. Le second était, lui, déjà à l’arrêt pour sa visite décennale.

♦ 18 septembre 2019 – Canal 32 – Un 3ème centre stockage de déchets radioactifs dans l’Aube ?

♦ 11 septembre 2019 – Libération – Déchets nucléaires : Greenpeace veut « une opération vérité » – L’ONG publie un rapport sur le «coût caché» des déchets radioactifs produits par l’industrie de l’atome. Elle estime que 90 % des matières dites «valorisables» sont en réalité des déchets sans exutoire. Une nouvelle épée de Damoclès à 15 milliards d’euros pour EDF.

♦ 10 septembre 2019 – Orange et AFP – Des composants défectueux dans les réacteurs nucléaires d’EDF ? – Framatome, filiale de l’énergéticien français, a indiqué que des analyses approfondies sont en cours sur des matériels déjà en service ainsi que des matériels neufs pas encore en service ou installés sur site.

♦ 6 août 2019 (1er juin 2016, pour rappel) – Nucléaire : bras de fer entre EDF et General Electric – Le groupe américain, désormais chargé de l’entretien des turbines Alstom qui font tourner nos centrales atomiques, veut réduire sa responsabilité financière en cas d’incident. Quitte à engager une épreuve de force avec EDF.

♦ 30 juillet 2019 – Le HuffPost – Un article de Corine Lepage – Le modèle nucléaire français s’effondre et nous mène à la catastrophe – L’effondrement du modèle nucléaire français devient une évidence pour tout le monde sauf pour le lobby nucléaire, appuyé par l’État, et dont le volontarisme est inversement proportionnel au succès de ses entreprises ». Des milliards de dettes s’accumulent en raison des déboires des EPR, ce qui rend inéluctable la recherche d’argent. D’abord bien sûr dans la poche des usagers en augmentant de manière considérable les tarifs de l’électricité, le déploiement des compteurs Linky permettant au passage d’augmenter de manière non négligeable la facture de nombre d’abonnés.

♦ 18 juin 2019 – Le Monde – Des associations demandent une enquête à la suite d’une « contamination » au tritium dans la Loire – Le relevé d’une concentration « anormalement élevée » de cet hydrogène radioactif à Saumur, en janvier 2019, « inquiète » ces associations antinucléaires.

♦ 4 juin 2019 – Positivr – Nucléaire : des millions de comprimés d’iode distribués aux Français – Chaque habitant concerné recevra par courrier un bon à échanger en pharmacie contre les précieux antidotes. 2,2 millions de personnes sont visées.

♦ 3 juin 2019 – Risque nucléaire : des pastilles d’iode distribuées à 2 millions d’habitants, notamment dans le Sud-Ouest – Le plan particulier d’intervention (PPI) en risque d’accident nucléaire a été étendu à 20 km autour des centrales françaises.

♦ 28 mai 2019 – France : Chinon : Perte de confinement du réacteur 4 durant 7 heures : erreur de procédure et détection tardive

♦ 28 mai 2019 – Reporterre – En quasi-faillite, EDF veut nationaliser le nucléaire… et privatiser les renouvelables – Le comité de la stratégie d’EDF a étudié le projet de scission du groupe en deux entités : une, nationalisée, pour le nucléaire et l’hydraulique, une autre, privatisée, pour les autres activités. Une manœuvre de la dernière chance pour sauver l’atome, qui inquiète économistes, ONG et salariés.

♦♦♦ 28 avril 2019 – Le fil d’Actu – Vidéo 29’29 – Un prochain Fukushima en France ? – À la rencontre de Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et membre de la CRIIRAD, pour faire avec lui un état des lieux de l’industrie nucléaire actuellement en France. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation reste préoccupante, que l’on soit pro ou anti-nucléaire.

◊◊◊